Après l’épreuve de la naissance


L’accouchement est une transition évidemment déterminante pour un nourrisson et quelle que soit son déroulement il peut avoir des conséquences. De même, la position in utero et durant les premières semaines de vie auront un impact sur son développement. Toutes ces contraintes peuvent provoquer des perturbations fonctionnelles immédiates ou différées. L’ostéopathe saura les reconnaître et y remédier.

L’examen ostéopathique permet de vérifier le bon équilibre entre les différents systèmes (musculo-squelettique, viscéral, nerveux) de votre enfant, et, le cas échéant, d’y remédier.

Motifs de consultation

Il est possible de consulter un ostéopathe dès les premiers jours de vie, en fonction des symptômes. Les motifs les plus fréquents pour consulter un ostéopathe:

  • Régurgitations
  • Troubles du sommeil, agitation et pleurs inexpliqués
  • Le bébé se ambre pendant la tétée
  • Difficultés à tourner la tête d’un côté
  • Méplats sur le crâne, plagiocéphalies (tête plate)
  • Coliques
  • Troubles ORL à répétition

 

Enfants

Depuis la naissance jusqu’à l’âge adulte l’ostéopathie peut accompagner le développement de votre enfant. Tout au long de sa croissance son corps est soumis à une multitude de contraintes : chutes, poids du cartable, orthodontie… lesquelles peuvent créer des déséquilibres et se traduire par des maux de tête, des douleurs au cou, au dos, de l’irritabilité, des troubles du sommeil et de la concentration. L’ostéopathe peut aider à rétablir un équilibre et aider votre enfant dans son développement en le conseillant sur les bonnes attitudes à prendre, notamment en termes de posture.